La Carapa Procera


   déc 02

Affections hépato-biliaires

Le Cochlospermum tinctorium est une plante très estimée par les ethnies du Sahel. Sa fleur est jaune flamboyant. C’est l’exemple même de la plante qui peut être reliée à la théorie des signatures de Paracelse. Et est le médicament par excellence des affections hépato-biliaires. Son utilisation comme anti-ictérique (jaunisse) fait l’unanimité des tradipraticiens. Ce sont ses racines riches en caroténoïdes, tanins et triterpènes qui confèrent à la plante son activité hépato-protectrice confirmée par plusieurs recherches.
Faire une décoction de 30 grammes de racines dans un litre d’eau et boire dans la journée.

Le Desmodium adscendens est une plante répandue du Sénégal au Congo en passant par la Côte d’Ivoire. Ce sont ses saponosides qui sont responsables de son action hépatorégulatrice. Une étude clinique réalisée sur des hommes atteints d’hépatite B à l’hôpital de Bamako, au Mali, a montré que l’administration d’une décoction de Desmodium entraîne une rapide diminution de l’ictère, des transaminases (enzymes hépatiques dont le taux augmente lors d’une atteinte virale du foie) et de la bilirubine (l’élévation anormale de la bilirubine dans le sang reflète un mauvais fonctionnement du foie et de la vésicule biliaire et se traduit par une « jaunisse » ou ictère).
Faire bouillir pendant 15 minutes 10 grammes de plante sèche (tiges et feuilles) dans un demi-litre d’eau et filtrer. Boire dans la journée et continuer le traitement jusqu’à disparition des symptômes.

Google
Google Maps
WikipediA
Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Protected by WP Anti Spam